Organisation Koweitienne DirectAid Benin

Images intégrées 1

Apport de vivres et d’équipements aux sinistrés de l’Ouémé

 

La caravane du bonheur de Direct-Aid Bénin atterrit à Bonou

 

 

En marge de la célébration en différé de la journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles tenue à la mairie de Bonou, ce mardi 28 novembre 2017, l’Organisation internationale koweitienne Direct-Aid Bénin  a apporté, des vivres et équipements de protection, de santé et de construction aux sinistrés des dernières inondations, évalués à 33% de la population dans cette région du pays.

 

Du renfort à la plus petite commune du Bénin en termes de taille de la population (45.000 habitants) frappée de plein fouet par les dernières inondations. Bonou a bénéficié de l’intervention directe de l’organisation internationale koweitienne Direct-Aid. La caravane du bonheur de l’organisation a atterri hier à l’hôtel de ville bondée de vivres et d’équipements de protection, de santé et de construction. De quoi apporter des effets de soulagement aux douleurs des sinistrés qui représentent 33% de la population de Bonou.  C’était à l’occasion de la célébration en différé de la journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles placée sous le thème : « Jamais aussi bien que chez soi : réduire l’exposition aux risques et les déplacements forcés ».

Dans son adresse, Julien G. Afohounha, maire de Bonou, a rappelé que les dernières inondations ont plongé la commune dans des difficultés majeures. Au total, 1544 ménages ont été affectés. Une situation qu’il résume en indiquant que la question de prévention des catastrophes reste encore problématique. Fort heureusement, il constate que la joie est au rendez-vous. Le maire de Bonou s’est réjoui de la marque d’affection dont lui et sa population jouissent de la part de l’organisation koweïtienne. « Je remercie Direct-Aid Bénin qui a fait l’option de voler au secours de la population de Bonou », a-t-il dit, sous un air de ravissement.

 

Un devoir obligatoire, un engagement moral

 

Images intégrées 2

 

Pour sa part, Hamid El Absodi, représentant résident de Direct-Aid Bénin a fait remarquer que la situation pénible que la population de Bonou a connu  relève du destin, un destin imparable. «Nous à Direct-Aid, a-t-il affirmé, nous voulons vous aider à affronter avec énergie et espérance ce destin. C’est la raison pour laquelle, nous sommes ici aux côtés des autorités du ministère de  l’Intérieur et de l’Agence nationale de la protection civile afin de vous faire vivre un instant de bonheur. » Pour le numéro 1 de la représentation de l’organisation au Bénin, l’apport n’est pas un don mais un devoir obligatoire, un engagement moral. Il a indiqué que Direct-Aid Bénin a déboursé une bagatelle de 100 millions de FCFA  pour mettre à la disposition des  sinistrés des communes d’Athiémé, de Grand-Popo et de Bonou des vivres et des équipements en tout genre. 

 

L’organisation a pour objectif d’aider les gouvernants dans leur politique de lutte contre le triangle de la terreur (Ignorance-Pauvreté-Maladie). Aucune occasion n’échappe à Direct-Aid Bénin qui n’hésite pas à traduire son engagement à réduire substantiellement les peines des populations vulnérables à faibles revenus en actes concrets partout dans le Bénin.

 

Images intégrées 3

 

Sylvanus AYIMAVO